Forum du site d'Impossible Fascination consacré aux adaptations cinématographiques des romans Fascination de S.Meyer

 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Après Révélation] Impregnation.

Aller en bas 
AuteurMessage
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir & blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: [Après Révélation] Impregnation.   Mer 3 Sep - 19:57

Titre : Impregnation

Lien : http://fa-n-scination.skyblog.com

Résumé : 17 ans plus tard, Joy, la fille de Bella et Edward, doit vivre sa vie d'adolescente à Forks, chez son grand-père, Charlie. Elle porte le secret de ses parents, dans l'espoir qu'un jour, elle les rejoigne dans leur vie eternelle. Mais ses plans changent le jour où, pour son 17ème anniversaire, Charlie l'emmène à La Push.
Bella et Edward arriveront-ils à sauver leur fille de son futur ?
Joy voudra-t-elle toujours devenir un vampire ?
[texte écrit à la première personne, sous le poitn de vue de Joy, sauf le Prologue, et le Chapitre II, sous le point de vue de Bella]

Prologue [pour celle que ça interesse] :
point de vue de Bella


Assise dans le bureau de Carlisle je réfléchissais. Je repensais à mon mariage. Je me revoyais, dans ma longue robe bustier, en train de déambuler dans l'église, accrochée au bras de mon père. Je le revis, dans son magnifique costard noir, qui faisait un contraste parfait avec sa peau d'un blanc marmoréen, qui me souriait. Lui, mon Edward, mon ... mari. J'avais encore du mal à penser à lui comme tel. Mais bon, j'avais toute ma vie pour m'habituer. En faite non, j'avais l'éternité.
Enfin, l'éternité, quand il se sera decidé à me transformer, car j'attendais toujours. J'avais accepté de me marier avec lui, à deux conditions. La première, il l'avait parfaitement remplie. Ca avait d'ailleur était le plus beau moment de ma vie. Nos corps et nos coeurs étaient unis. J'aurais tellement aimé que ce moment ne finisse jamais. Mais depuis ce soir là, j'était sujette à des vertiges, et des nausées. Je mettais cela sur le compte du stress, et de la peur, car, même si je ne le laissais pas paraître, j'étais anxieuse. Anxieuse de laisser Charlie, anxieuse de souffrir, et aussi anxieuse d'inquiéter Edward avec mes problèmes... Seulement, Carlisle craignait quelque chose de plus important. Il décida donc de repporter ma transformation tant que je n'irais pas mieux. Mais nous étions déjà fin aout, et mes tourments continué.

Voilà pourquoi je me retrouvais dans le bureau de Carlisle. Il m'avait fait passer toutes sortes de tests, et j'attendais les resultats. Sa voix me tira de mes pensées.

- Bella ?

Il semblait anxieux. Mais je ne lui fis pas comprendre que je l'avais remarqué.

- Oui ? Alors tous s'est bien passé ? On peux rentrer pour procéder à ma transformation ?
- Non Bella. Ecoute. Tu n'as rien, tu n'es pas malade, tu es en exelente santé.
- Tres bien ! Où est le problème alors ?
- Assieds-toi Bella.

Je m'exécuta, même si je ne comprenais pas la raison de son anxiété.

- Ecoute Bella. Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Tu es enceinte...

Heuresement que j'étais assise. Je fus prise d'un vertige, ma tête me tourna affreusement, et je crus m'évanouir. Je m'agrippai à la table pour ne pas tomber de mon siège. Mes ongles se plantèrent dans le bois, laissant des marques. Cela ne pouvait pas être possible. Edward est un vampire, il ne peut pas avoir d'enfant, c'est impossible. Comme s'il avait pu lire dans mes pensées, Carlisle me dit :

- Tu dois surement te poser plein de question. Mais les vampires mâles peuvent encore enfanter. Nous ne te l'avions jamais dit, tu ne pouv...
- Je ne peux pas le garder, l'interompis-je. C'est impossible, je ne peux pas le garder, Carlisle. Aides-moi s'il te plais... Carlisle... Je t'en suppli.
- Bella, calme toi je t'en pris. Calme toi.
- Non, Carlisle, tu... tu ne comprends pas... je... je ne peux pas le ga... le garder. Je vais devenir un vam... vampire, je ne peux pas élever un... un enfant, réussis-je à prononcer entre deux sanglots. Je ne peux pas.

J'étais à présent recroquevillée sur ma chaise. Je me tenais le ventre, comme pour essayez de sentir une quelquonque présence. J'étais completement paniquée. Carlisle me tenait dans ses bras, j'étais en larmes.

- Calme-toi Bella, me répétait-il en carressant mes cheveux. Tout va bien se passer. Calme-toi.
- Il ne faut pas en parler à Edward, m'écrais-je tout à coup, comme frappait d'une illumination. Il ne faut rien lui dire, hein Carlisle. Promets-le moi. Il me forcerait à le garder, je le sais. Oh Carlisle, aide-moi s'il te plait...

Il n'eut pas le temps de me répondre. Le téléphone sonna, et il tendit la main pour repondre. Il discuta deux minutes avec quelqu'un qui était - je suppose- la dame qui s'occupait de l'accueil de l'hôpital.

- Bien, faite le monter alors... finit-il par dire abattu. Je suis désolé Bella, mais il est déjà là... me dit-il et reposant le combiné. Il a surveillait mon esprit car il s'inquiétait pour toi, et il a immédiatement accouru ici. Je suis vraiment désolé.

C'était horrible... Je savais qu'il allait me forcer à garder l'enfant. Je le savais, j'en étais certaine. Je voulus me lever, m'enfuir, pour ne pas avoir à l'affronter. Mais mes jambes ne m'obéissaient pas. Elles refusaient de bouger, de m'obéir. C'est à ce moment qu'il entra en trombe dans la pièce.

- Bella ! Oh ma Bella, s'exclama Edward en me prenant dans ses bras. Je suis désolé, je suis vraiment désolé. Je ...
- De quoi es-tu désolé ? D'avoir tenu ta promesse ? De m'avoir fait plaisir ? C'est a moi de m'excuser. J'aurais du comprendre que c'était une mauvaise idée. De toute façon, je ne vais pas le garder.
- Pardon ?

Cette fois il m'avait lacher et il s'était reculé, il me regardait, comme dégouté de ce que je venais de dire. Un expression choquée s'était inscrite sur son visage. Je detestais qu'il me regarde avec cet air ci. Mais je m'étais attendue à ce qu'il réagisse ainsi, et je ne me laissai pas faire.

- Tu as très bien entendu Edward. Je ne compte pas garder cet enfant. Tu imagines un peu ? Un enfant humain élevé par des vampires. Imagines-tu un peu ce désastre ?
- Non Bella, ne dis pas ça. Je ne te laisserais pas avorter comme cela. C'est autant mon enfant que le tiens.
- Sauf que toi tu ne le portes pas, et tu n'attends pas que l'amour de ta vie te transforme en vampire.
- Je t'en pris, Bella... Garde cet enfant. Avoir un bébé avec toi est quelque chose auquel je tiens énormément mais dont je ne t'avais pas parlé, pour que tu ne prenne pas peur. Tu n'imagines pas à quel point je suis heureux. Je te transformerai dans 9 mois, une fois que tu auras accouché. Nous laisserons cet enfant à Charlie lorsque nous "mourons", mais pitié, garde-le... Tu sais à quel point je t'aime ma Bella, alors fais cela pour moi...

Je ne pus rien répondre à l'ange qui se tenait en face de moi. Il avait raison... Je ne pouvais pas avorter. C'était mon enfant. Non, c'était NOTRE enfant, à Edward et à moi. Je me devais de le garder, pour lui, pour tout ce qu'il avait fait pour moi, même si cela devait me faire souffrir.


Voilà, j'espère que ça vous a plu. C'est ma première fanfic', alors soyez aps trop dure Smile


Dernière édition par Manouu' le Dim 19 Avr - 22:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
Aurore Cullen
Cullen
avatar

Féminin Nombre de messages : 3544
Age : 23
Localisation : Chez les Cullen, bloqué sur la dernière page de BD
Personnage préféré de Twilight : Bella
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Sam 6 Sep - 15:15

J'aime bien
et j'ai hate de lire la suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir & blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Dim 7 Sep - 17:54

merciii Aurore Cullen Very Happy

Le Chapitre IV est en ligne [enfin Razz ] si tu veux aller le voir !
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
Aurore Cullen
Cullen
avatar

Féminin Nombre de messages : 3544
Age : 23
Localisation : Chez les Cullen, bloqué sur la dernière page de BD
Personnage préféré de Twilight : Bella
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Dim 7 Sep - 21:01

Oué j'ai vu
et j'aime toujours autant I love you
Revenir en haut Aller en bas
Elain
Nouveau né
avatar

Féminin Nombre de messages : 275
Age : 24
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne
Personnage préféré de Twilight : Jasper et EMBRYYYY (L)
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Dim 7 Sep - 21:07

He he he

Merci Elain aussi pour les corrections Razz
Revenir en haut Aller en bas
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir & blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Jeu 19 Mar - 22:59

Ouiiiiiii mercii ma Elain pour la correction ! I love you

Mercii beaucoup Aurore Cullen Very Happy

Edit :
Je souhaite relancer ce topic, en vous postant directement ma fic' sur le forum.

Alors voilà, je vous fait découvrir le chapitre 1. Smile

CHAPITRE 1

Collier

Assise à table, je regardais Charlie finir son repas. Mon grand-père a toujours mange aussi lentement, s'était désespérant. Et comme tout les jours, j'attendais sagement qu'il finisse pour débarasser, et faire la vaisselle. Il mangeait silencieusement, attendant surement que je lui fasse la conversation. Mais je n'en avais nullement l'intention. Parler m'ennuyais. Ce fut donc lui qui brisa le silence.
- Hum, Joy ?
- Oui, grand-père ?
- Pitié, ne m'appel pas grand-père, je ne suis pas si vieu que ça.
- Excuse-moi, répondis-je, amusé. Qu'estc-e qu'il y a, Charlie ?
- Eh bien, Billy nous a invité à fêter ton anniversaire chez lui, avec toute la meute.
- Toute la meute ? dis-je, étonée.
- Oui, enfin, presque toute la meute. Je suppose que Jacob trouvera encore une excuse pour ne pas venir, avoua Chalie, déçu.
- Eh bien, je ne peux pas refusé ça à Billy. De plus, je ne que 6 loup garou en colère viennent m'attaquer dans la nuit, rigolais-je.
- Haha, alors c'est d'accord ?
- Oui bien sur, tu peux appeler Billy pour lui dire qu'on sera là vers 18h30.
- Merci Joy, tu sais à quel point ça me fait plaisir que tu t'entende bien avec la meute. Maintenant, je te laisse, on m'attend chez des amis pour une partie de Poker.
- Oh, alors amuse-toi bien.
Je me levai pour debarrasser en lui souriant. Je ne me ferrai jamais à l'idée que Charlie était au courant pour toute cette histoire de loup garou. Billy avait penser que, Charlie étant son meilleur ami, ce serait une bonne chose que de le mettre au courant. Je m'en rappel encore. J'avais 8 ans. Ces histoires de loup garou, j'en avais vaguement entendu parler. Mes parents, Bella et Edward Cullen, m'avait un peu expliqué tous cela. Secretement bien sur. Car mes parents étaient des vampires. Pas comme ceux qu'on voit dans les contes. Pas des vampires avec des cros qui craignent l'ail et les pieux. Non de vrais vampires, beaux, pâles, immortels, figés à l'age de 17 et 18 ans. Des vampires, qui se faisaient passé pour mort. Car comment expliqué aux gens que depuis des années, tu n'as pas veilli, tu n'as pas changé, tu n'as aps pris une ride.
Pour revenir au légendes quilleutes, je me rappel du jour où, avec Charlie, nous étions assis autour d'un feux, à écouter attentivement les histoires que Billy nous racontait à propos des loups garous. J'avais été emerveillé par ces histoires. Depuis ce jour, je n'avais plus jamais regardé la meute comme avant. Je ne comprenais pas pourquoi mes parents n'aimaient pas que j'aille à la Push. Mais avec le temps, je me suis rappelée que les vapires et les loups garous sont des ennemis mortels.
- Pffff, soupirais-je en montant les escaliers pour regagner ma chambre, ils ne vont pas être content... Papa et maman vont encore tous faire pour me dissuader d'y aller.
Je me jetai sur le lit et regardai la chambre. C'était l'ancienne chambre de Bella, avant qu'elle ne quitte Charlie pour vivre son eternelle vie avec son amour, Edward. Je trouvais l'histoire de mes parents tellement romantique. Depuis que ma plus tendre enfance, ma mère me la racontait secretement. Je la connaisais par coeur. Et j'attendais patiement de les rejoindre dans leur immortalité. Car c'était cela le pacte. Je vivais ma vie d'adolescente dans la maison de Charlie et attendais mes 18 ans pour ma transformation. Pourquoi 18 ans ? Ils voualient que je sois assez mure pour être sure de ma descision, et surtout pour que je supporte meiu la douleur.
J'attendis donc patiement que mes parents arrivent. Il était a peu pres 15h30 lorsque, comme sorti de nul aprt, je vis Bella et Edward debout devant ma fenêtre qui me regardaient amoureusement.
- Papa, maman, m'écriais-je comme une gamine en courant vers heure.
Je les cognai doulouresement et retombai méchament sur le sol. Mes parents explosérent de rire en me voyant.
- Je ne vois pas ce qu'il y a de drole, grognais-je en me frottant les fesses. Si vous pouviez plutot m'aider à me relever ce serait gentil.
- Excuse-moi, dit Bella en m'attrapant d'une main, sans s'arréter de rire.
- Alors comment vas-tu ma jolie? s'enquit mon père en retrouvant son sérieu.
- Bien, merci, enfin jusqu'à la chute...
- Haha, aussi maladroite que ta mère lorsqu'elle était humaine.
Il est vrai que j'avais hérité de la légendaire maladresse de ma mère. Enfin, à ce qu'il parrait. Car j'avais du mal à le croire. Bella, tel que je la connaissais, était la grace incarnée. Elle était grande, d'une beauté aveuglante. De long cheveux chatain lui retombé de par et d'autre du visage, jusqu'aux fesses, si bien que, lorsqu'elle faisait a peine un mouvement, ils virevoltaient autour d'elle, entretenant son côté inhumain. Sa peau, encore plus pâle et froide que la neige, était parfaite.
Soudain, l'image de ma mère fut remplacé par celle de la meute, me rappelant qu'il fallait que j'en parle à mes parents
- Alors ma chérie, pourquoi ne pas nous parler directement de se qui te préocuppent, me devança Edward.
- Eh bien, Billy nous a invité, Charlie et moi, à venir passé la soirée à la Push...
- Jacob sera là ? paniqua immédiatement ma mère.
- D'après Charlie, il trouvera encore une excuse pour ne pas venir. Mais en faite, je comptais sur papa pour m'en dire d'avantage.
- Edward ?
- Je ne peux pas vous en dire plus. Il ne sait même pas lui même ce qu'il va faire...
- Bien... soupira Bella. Je suppose que tu as accepté.
- Je ne pouvais pas refusait ça à Chalie. Et puis, ça fait un moment que je n'ai pas vu la meute. Ils me manquent...
Je savais bien que je n'aurais pas du dire ça. Mais seulement, c'était la vérité, et je voulais que mes parents la connaisse, aussi douloureuse qu'elle pouvait être.
Un silence lourd s'installa dans la pièce. J'avais baissé la tête, je n'osais pas les regarder apres ce que j'avais dit. J'avais peur qu'ils prennent mon raprochement avec la meute comme une trahison. Ma mère semblait déstabilisé par ma phrase, et mon père serait fort sa main dans la sienne. Je regrettai immédiatement ma phrase.
- Excusez-moi, je n'aurais pas d...
- Bon, me coupa Edward, nous ne sommes pas ici pour parler d'une bande de loup garou... Joyeux anniversaire ma fille, poursuivit-il en me t'endant ses bras grand ouvert.
- oh, merci papa, m'écrais-je en l'enlaçant.
- Joyeux anniversaire, ma chérie, ajoutant Bella, en se joignant à l'étreinte.
Je pense que, si elle en avait encore était capable, ma mère aurait fondu en larme. Seulement, les vampire n'en étaient pas capable, et ses yeux restèrent aussi sec qu'à l'habitude.
- Tiens, dis mon père en me tendant un paquet argent surmonté d'un gros noeud noir, celui-là, c'est Alice.
- Papa, j'avais dit aucun cadeau.
- Raaaa, tu es comme ta mère.
- Allez, ouvre ma chérie, m'encouragea ma mère.
Je rève. Ils savaient que je detestais les cadeaux, et m'en offraient quand même à chaque anniversaire. J'ouvrai le boite et découvrit une magnifique robe, longue jusqu'en dessous des genoux, parme et bleu, avec des motifs fleuris. Elle était tres differente des baggis trop large et des tee-shirt trop long que je porte habituellement. Mais elle était magnifique.
- Alice l'a faite elle même, commença Bella, elle serait heureuse que tu la porte ce soir à mon avis.
- Elle est magnifique...
- Tiens, continua mon père et le tendant une petite boite rose. Celui-là, c'est Rosalie.
Elle contenait une très jolie pince à cheveu dans les ton de violet, qui se mariait très bien avec la robe.
- Je la mettrai ce soir aussi, annonceais-je, le sourire aux levres.
- Content que cela te fasse plaisir.
- Celui là, c'est de Jasper et Emett.
- Tiens, dis ma mère.
En prenant le paquet, je constatai qu'elle portait toujours le bracelet que Jacob lui avait offert, où pendait un loup en bois et un coeur en cristal, cadeau respectif de Jacob et Edward. Je levai alors les yeux, souri en voyant que le collier que mon père lui avait offert à son mariage était toujours présent. Sur ce collier, était placé deux pendentifs. Le premier réprésentait deux anges. L'un en ambre, l'autre d'une pierre bleu que je ne connaissait pas. A coté, un coeur en cristal, identique à celui du bracelet.
J'ouvris le paquet et explosais de rire en découvrant la tenue de pompom-girl et des pompom assorties. Jasper et Emett c'étaient toujours moqué de moi a cause de ma passion.
- Je vois que ça te fais plaisir, rigola mon père pendant que je me calmais.
- Voilà celui de Carlisle et Esmée.
J'attrapai le paquet vert que me tendait ma mère. Il contenait un mgnifique appareil photo, chef d'oeuvre de technologie.
- En cherchant dans tes pensées ce qui te ferrai plaisir, j'ai vu que ton appareil photo était cassé, m'expliqua mon père.
- Wouah, merci, m'écriais-je en me jetant à leur coup.
- Attend, dis mon père en le détachant de lui, il manque le notre. Chérie, ajouta-t-il en se tournant vers Bella.
- Ma chérie, commença ma mère en portant ses main à son coup. Ton père et moi avons décidé de t'offrir un truck qui nous tient beaucoup à coeur.
- Nous ne t'avons rien acheté, comme tu le demande chaque année.
- C'est, comment dire, de la récupération, finit-elle en ouvrant la main qu'elle tendait vers moi.
Les mots me manquaient. Dans le main de ma mère se trouvait le collier que mon père lui avait offert à leur mariage. J'attrapai le pendantif et le portait devant mes yeux. Les anges me souraient, et le coeur étincelait à la lueur du petit soleil qui brillait exeptionnellement en ce jour. J'attachait le collier autour de mon coup, les yeux plein de larmes, cherchant quoi dire.
- Papa, maman, je ne sais aps quoi dire.
- Tes pensées nous suffisent, me rassura ma mère en me prenant dans ses bras.
- Merci...

J'adorais le pouvoir de ma mère. Cette faculté de retourné le pouvoir des gens contre eux même¹. Je n'avais pas besoin de m'exprimer. Mon père lisait ce que je voulait dire dans mes pensées, et ma mère le lisait dans les pensées de mon père.
Notre etreinte dura un moment, jusqu'a ce que ma mère leve la tête vers l'horloge, et qu'elle m'annonce qu'il était 17h45 et que je devait me préparer pour ce soir. De plus, ils devaient rentrer.

- Une dernière chose. Comment j'explique à Charlie tout ça, m'exclais-je en montrant les cadeau sur mon lit. Il ne me croirait pas si je lui disais que mes parents sont venu me les apporter en passant pas la fenetre de ma chambre.
- Ah oui, c'est vrai, on avait oublié de t'en parler. Tu vas lui dire la vérité, enfin, a peu pres, prescisa mon père. Tu lui diras que ce sont les cadeaux des Cullen, qu'il te les ont envoyé par colis. Dis leur aussi qu'ils voulaient venir, mais Londre c'est assez loin, cela fera meilleure vigure aupres de Charlie.

Il avait dit cette dernière phrase en riant. Je leur dit au revoir, et ils sautèrent pas la fenêtre.

- A dans une semaine, murmurais-je lorsqu'ils furent partis.
_____________________________________________
¹ Mise au point du pouvoir de Bella : Bella est capable de retourner le don des gens contre eux même. Je m'explique. Alors qu'Edward est incable de lire ses pensées, elle, elle est capable de les fouillait a sa guise. Celle d'Edward et de personne d'autre. Autre exemple, elle peut infliger mille souffrance à cette horrible Jane, alors que celle-ci peut la fixer autant qu'elle veut, elle ne lui ferra aucun mal avec sa pensée.

_________________

Merci ma Aud', my love, my Guardian Angel <3

Spoiler:
 

Merci Ele' I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
ten'shi
Cullen
avatar

Féminin Nombre de messages : 3914
Age : 30
Localisation : Maine
Emploi/loisirs : Secrétaire, lire, écrire, graphisme
Personnage préféré de Twilight : James, Emmett, Jasper
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Jeu 19 Mar - 23:00

ah mais je la connais ^^ je la lis sur ton blog ^^, d'ailleurs j'adore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir &amp;amp;amp;amp; blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Jeu 19 Mar - 23:10

Vraiment ? Ouuuh, merci, Doc, ça me fait plaisir Very Happy

Je mettrais le chapitre suivant quand j'aurais un peu plus d'avis Smile

_________________

Merci ma Aud', my love, my Guardian Angel <3

Spoiler:
 

Merci Ele' I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
ten'shi
Cullen
avatar

Féminin Nombre de messages : 3914
Age : 30
Localisation : Maine
Emploi/loisirs : Secrétaire, lire, écrire, graphisme
Personnage préféré de Twilight : James, Emmett, Jasper
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Jeu 19 Mar - 23:13

Lol oui tu m'a même mit en ami blog XD oui j'aime bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
dorina38
Vampire traqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1859
Age : 32
Localisation : beaurepaire
Emploi/loisirs : travail d'usine
Personnage préféré de Twilight : Edward
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Jeu 19 Mar - 23:24

J'ai lut ta fiction directemement sur ton blog et je l'adore car c'est bien d'écrire une suite de la saga. J'attend la suite avec impatience!!
Revenir en haut Aller en bas
http://dorina-twilighters.skyrock.com/
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir &amp;amp;amp;amp; blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Jeu 19 Mar - 23:33

Merci les filles.
Sinon, je sais que je mets du temps à écrire mes chapitres, mais ils sont long, et je passe beaucoup de temps dessus, à les écrire, les paufiner et tout.

_________________

Merci ma Aud', my love, my Guardian Angel <3

Spoiler:
 

Merci Ele' I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
doddie08
Vampire traqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1864
Age : 25
Localisation : in my dreams . . .
Emploi/loisirs : lycéenne / faire la folle
Personnage préféré de Twilight : Bella & Edward & Alice & Emmet
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Ven 20 Mar - 0:23

Ton histoire démarre très bien et tu as un bon style d'écriture
Revenir en haut Aller en bas
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir &amp;amp;amp;amp; blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Ven 20 Mar - 23:51

Merci Doddie
Voilà le chapitre 2 Very Happy :
CHAPITRE II
"Flash Back"
point de vue de Bella



*Assise seule dans notre chambre, à Edward et à moi, je m'obligeais à ne pas penser à la soirée que passerait ma fille. C'était bien trop difficile. Bien trop douloureux. Et si Jacob était présent ? Et s'il s'imprégnait de ma fille ? Et s'il lui arrivait quelque chose à cause des loups garou ? Trop de question douloureuse auquel je n'attendais aucune réponse.
*Alors, pour ne pas penser, je me perdis. Je me perdis dans mes souvenirs. Et, le premier qui me vint à l'esprit fut celui de la dernière fois où je le vis lui, mon ami, mon meilleur ami, mon Jacob. Jour qui, accessoirement, devait être le plus beau de toute ma vie d'humaine.
*Soudain, les contours autour de moi devinrent flous. Puis plus rien. Vide. Silence. FLASH BACK


- Arrête de te tortiller Bella, s'énerva Alice, je vais te mettre du rouge à lèvre partout !
- Oh Alice pitié ! Tu sais à quel point je hais que tu me prennes pour une poupée géante humaine.
- Oui je le sais, mais moi j'adore ça, s'exclame-t-elle, en sautillant sur elle même comme une gamine.
- Pfffff, je suppose que je n'ai pas le choix...
- Exactement. Tu m'as donné l'autorisation de m'occuper de tout ton mariage. Et tout ton mariage, ça implique aussi ta préparation.
- Bien, alors dépêche-toi que cette torture finisse vite...
*Elle rangea tous les instruments de torture qu'elle avait utilisé pour me maquiller et sorti ceux qu'elle comptait utiliser pour me coiffer. Je profitai de ce battement pour chercher en vain un miroir dans le quel voir le désastre. Mais Alice avait était plus maligne que moi, et elle avait retiré tous ceux qui se trouvaient dans son immense salle de bain.
*Elle avait déposé autour de nous fer à lisser, fer à friser, sèche-cheveux, et toute sorte de brosses ou de pinces, dont elle ne se servirait surement pas. Je la sentis rassembler mes cheveux en une sorte de chignon d'où sortaient des mèches ondulées. D'une boîte pleine d'accessoires ridicules, elle sortit de petites roses blanches en tissu qu'elle plaça dans ma coiffure. De chaque côté de mon visage pendaient une grosse anglaise. Je sentais d'ici le désastre. Non pas que je ne fasse pas confiance à Alice, mais ses idées en matière de mode divergeaient complètement des miennes.
*Une fois tout le matériel rangé, elle m'emmena dans son dressing - pièce qui faisaient a peu près deux fois ma chambre. Ici aussi, tous les miroirs avaient été retirés. Elle me fit mettre des sous-vêtements en dentelle noir assortis, résultat de nos - nombreuses - escapades shopping dans les villes voisines. Ce fut sa première et dernière bonne idée de la journée. Cet ensemble me serait surement utile ce soir, même si je ne le porterais pas longtemps. Elle partit ensuite dans le fond son dressing chercher ma robe. J'eu envie de m'enfuir à ce moment là. Mais je savais bien que cela ne servirait à rien. Ella me rattraperait avant que j'arrive en bas des escaliers.
*Lorsqu'elle revint avec la housse blanche que je redoutais tant, je fis une grimace. Elle me fit enfiler la robe par le haut, craignant d'abîmer ma coiffure. Elle était composée d'un corset - que Alice serra trop fort - serti de perles, et d'un grand jupon en mousseline et dentelle. Le tout d'une couleur blanc nacre.
- Alice, tu.. tu... tu m'étouffe, réussis-je à prononcer entre deux inspirations.
- Ooop's, excuse-moi, j'ai oublié que tu devais respirer toi, s'excusa-t-elle, confuse.
- Tu as oublié que je devais respirer ? répétai-je.
*Elle me répondit par un magnifique sourire tel une gamine qui a fait une bêtise, et continua de m'habiller.
- Maintenant, suis-moi, dit-elle, en m'amenant dans la partie de son dressing que je redoutais le plus.
- Oh non, non Alice. Là, je pense que tu vas un peu trop loin.
- Bella, rappel-moi qui s'occupe de ton mariage ?
- Toi, mais ...
- Et rappel-moi qui a carte blanche sur ta tenue ?
- Toi aussi, sauf que ...
- Donc, tu n'as rien à dire. Tiens essaie cela, c'est exactement le même couleur que ta robe, ajouta-t-elle, en me tendant une paire de chaussure avec des talons tellement haut que j'eu le vertige rien qu'en les regardant. Avec cela, j'étais presque sûre de tomber.
- Alice, tu connais ma maladresse légendaire. Avec ça, je risque de finir à l'osto rapidement. En plus, je ne sais pas marcher avec.
- Pff, sottise. Tu verras c'est facile. Et puis, si tu fais attention, tu ne tomberas pas. Voilà, tu es prête, ajouta-t-elle. Suis-moi, tu vas pouvoir enfin te voir.
*Elle m'emmena dans sa chambre, seule pièce du monde d'Alice où il restait des miroirs.
- Ah ah, ferme les yeux.
*Je m'exécutai. J'étais fatiguée, je n'avais plus la force de l'affronter, et je voulais voir ce qu'Alice avait fait de moi. J'avançai donc à tâtons, de peur de tomber à cause de ces chaussures de malheur. Je gagnai donc lentement le miroir, que je me prenais en pleine tête parce qu'Alice ne m'arrêta pas à temps. Elle explosa de rire en me reculant pour que je puisse me voir en entier.
- Prête ? 3, 2, 1... ouvres les yeux ! s'écria Alice, excitée comme une puce.
*Je ne trouvais plus les mots pour m'exprimer. La personne que je voyais dans le miroir m'était inconnue... J'étais méconnaissable. Alice avait fait des merveilles. Elle avait rassemblais toute ma masse de cheveux châtains sur le sommet de mes cheveux en un chignon, d'où je voyais dépasser quelques fleur en tissu. Avec le maquillage, elle avait rendu ma peau encore plus blanche qu'à l'ordinaire, mais toujours plus foncé que celle des vampires. Comme je lui avais demandé, elle ne m'avait pas beaucoup maquillé, enfin, sauf sur les yeux. Un peu de rouge à lèvres rose pale qui ne se voyait pas, un peu de gloss, un peu de fard à joue, mais beaucoup d'eye liner noir. "C'est pour faire ressortir tes yeux" qu'elle m'avait dit. Ca pour ressortir, ils ressortaient... Mais c'était beau.
*La robe ensuite... Comme j'avais pu la détester cette robe. Aujourd'hui, je l'aimais. J'aimais ce qu'Alice en avait fait. Depuis la première fois de ma vie, je me trouvais... belle !
- Alors, t'en pense quoi ? s'inquiéta Alice devant de mon silence.
- Alice, je... je ne sais pas quoi dire...
- Eh bien, dis juste "merci".
- Merci !
- Allez, hop ! On se dépêche, on est presque en retard. Attend moi deux minutes ici, je vais me préparer.
*Elle avait vu juste. Deux minutes plus tard, elle était déjà sortie du dressing, maquillée, coiffée, et habillée. Cheveux toujours aussi noir, inhabituellement lissé. Sa robe, couleur lilas pale, était en soie. Elle faisait apparaître son dos nu, et au devant, elle laissait légerement entrevoir sa poitrine. Elle exécuta un tour sur elle-même de sa grâce surnaturelle, et sa robe virevolta autour d'elle en une danse improvisée.
- Wouah, Alice, tu es splendide.
- Merci. Mais ne nous éternisons pas en compliment, on est déjà en retard.
- Oh pardon !
*Nous sortîmes en vitesse de la maison. J'avais retiré mes talons, et soulevai ma robe de peur de trébucher. Arrivée dehors, Alice sauta dans une décapotable blanche qui ne semblait pas toute neuve. Elle me faisait penser aux voitures que l'on voit dans ces films américains, où une bande de jeune pars en escapade sur d'immense autoroute vide de monde, entourée de désert, en plus vieille. Pff, trop d'imagination...
- C'est quoi cette voiture ?
- On l'a louée pour le mariage. Elle est belle hein ?
- Mouai...
- Allez fait pas ta tête de mule, et grimpe. On est en retard.
*Je ne dis rien de plus. Elle savait que je désapprouvais leur manie de dépenser leur argent sans raison. Toute la famille était au courant. Mais elle s'en foutait... Puisque, à chaque fois qu'elle faisait quelque chose qui me déplaisait, je finissais toujours par leur pardonner. J'étais vraiment trop manipulable...
Mais le pire, c'est que j'avais l'air d'aimer ça, me faire manipuler. Je ne poussais pas ma réflexion plus loin, car nous arrivions déjà à l'église. Alice avait roulé comme une folle pour rattraper notre retard. Tout le monde était déjà entré dans l'église. Charlie m'attendait, assis sur les marches. Lorsqu'il vit arriver la voiture, il se leva d'un bond. Alice avait ralentit, se rappelant tout de même que mon père était un représentant de la loi. Elle gara la voiture à la place qui lui était réservé et sauta de la voiture. J'eu un peu plus de mal à sortir, ma robe prenait vraiment beaucoup de place. Charlie dut venir m'aider.
- Bonjour Alice
- Ah, salut Charlie, lança Alice, pressée. Bien, Bella, je vais entrer dans l'église. Lorsque tu es prête, tu rentres ok ? Ne tarde pas trop quand même.
*Et sans attendre de réponse, elle monta les marches de l'église, et disparue derrière la grosse porte.
- Tu... tu es magnifique ma Bella.
- Mer... merci.
*Un lourd silence s'installa. Je fus soudainement prise d'une angoisse. Je fixai la porte de l'église, absente. Et si je faisais une bêtise ? Et si ce n'était pas une bonne chose ? Et si je regrettai après ? Trop de question se bousculait dans ma tête... Charlie dut s'en rendre compte, puisqu'il commença son interrogatoire de père/policier :
- Bella... es-tu sûre que c'est ce que tu veux ? Il n'est pas trop tard pour changer d'avis et partir. Personne ne t'en voudra tu sais.
*Sa phrase me réveilla d'un coup, et je fus soudain certaine de ma discision. De plus, il avait tord, il était trop tard pour revenir en arrière maintenant, la machine était en route.
- Papa, on a déjà parlé de ça. J'aime Edward. Et le plus beau dans tout ça, c'est qu'il m'aime aussi. Si nous avons décidé de nous marier, ce n'est pas pour rien. Alors s'il te plait ne gâche pas tout ...
- Bien, si c'est ton choix, je le respecte.
*Nouveau silence.
- Bella...
- Oui ?
- On entre ?
- Oh, oui, pardon.
*J'attrapai le bras qu'il me tendait, nous montâmes les grandes marches, poussâmes la lourde porte, et pénétrâmes dans l'église.


_________________

Merci ma Aud', my love, my Guardian Angel <3

Spoiler:
 

Merci Ele' I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir &amp;amp;amp;amp; blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Ven 20 Mar - 23:56

[... suite]
*C'était magnifique. Alice avait fait des merveilles. Un long tapis rouge avait été déroulé de l'entrée jusqu'à l'autel. Sur les sièges avaient été accroché des fleurs. Des freesias. Surement une exigence d'Edward. Les murs n'étaient pas visibles. De long drap blanc descendant du plafond jusqu'au sol, cachant entièrement les parois de la petite église.
*Je sentais tous les regards tournés vers Charlie et moi. Seulement, la seule chose que je voyais c'était lui. Mon Edward, mon aimé. Il était tout au fond, près de l'autel. Il portait un costume noir sur sa peau marmoréenne. Sa tignasse blond vénitien, d'ordinaire désordonnée, était parfaitement coiffée en pointe ordonnée. Ses yeux couleur topaze me fixaient, illuminés d'une sorte d'éclat. Un sourire aimant était dessiné sur ses lèvres parfaites. Je continuais mon ascension vers lui, sans le quitter des yeux. Je n'avais même plus peur de tomber. Seul lui importait à partir de maintenant.
*Je ne détournai les yeux qu'une seule fois, pour regarder le banc des mes témoins. Alice était assise sur la place la plus près de moi. Je lui adressai un large sourire. Et c'est au bout du banc que je le vis. Il était là, il était venu. Mon Jacob, mon meilleur ami. Il me contemplait, bouche bée. A peine je l'eu aperçu que je me figeais, les lèvres étirées au maximum. J'étais tellement heureuse qu'il soit venu malgré tout le mal que je lui avais fait. Les larmes me montaient aux yeux tellement j'étais émue. Mais je refusais qu'elle coule. D'une part, parce que je refusais de pleurer en public, surtout le jour de mon mariage. D'autre part, pour ne pas caché le travail d'Alice.
*Je repris mon chemin, me tournant vers mon fiancé. Ce dernier m'accueilli avec le plus beau sourire qui puisse exister sur terre. Je le fixai, sans pouvoir me détourner de lui. Ce ne fut que lorsque le prêtre pris la parole que je le lâchai des yeux. Cette fois, ce fut un rire que je du retenir. Devant, en tenue de curé se tenait Emmett, bien droit, sérieux comme je ne l'avais jamais vu.
- Bien, puisque tout le monde est là, nous pouvons commencer. Nous sommes ici pour unir ...
*Je me retournai vers Edward sans prêter attention au bavardage d'Emmett que je trouvais inutile. Je me perdis dans la contemplation des yeux de mon aimé, perdant toute notion du temps. Je ne sortis de ma transe qu'à partir du moment où Emmett posa les questions tant attendu.
- Isabella Marie Swan, voulez-vous prendre pour époux monsieur Edward Anthony Masen Cullen.
- Je le veux, dis-je dans un souffle, fixant amoureusement Edward dans le fond de ses yeux ocre.
- Edward Anthony Masen Cullen, voulez-vous prendre pour épouse mademoiselle Isabella Marie Swan ?
- Je le veux, assura-t-il, me rendant mon regard, plus intensément.
*Alice se leva et apporta les alliances. Je tremblais. J'attrapais celle d'Edward et la lui glissa difficilement sur l'annulaire gauche. Agilement, il prit la bague qui avait appartenue à sa mère et me la passa au doigt. « Voilà Edward, pensais-je, maintenant, nous sommes liés comme toi tu en as envie. Tu n'as plus qu'a m'accorder ce que je désire, et je serais entièrement tienne. »
- Bien, alors si il y a quelqu'un qui connaît une raison de s'opposer à ce mariage, qu'il parle maintenant ou se taise à jamais.
*Je me figeai alors. Mes pensées volèrent immédiatement en direction de Jacob. La peur m'envahie. Mais elle fut rapidement remplacée par la colère. Il n'avait pas le droit de faire ça. Il était mon meilleur ami. J'avais confiance en lui. Et malgré tout l'amour qu'il éprouvait pour moi, s'il désirait vraiment mon bonheur, il ne pouvait pas faire ça. Je jetai un regard discret dans sa direction. Il n'avait pas bougé, et ne semblait pas vouloir prendre la parole. Je me détendis alors.
- Si personne ne souhaite s'opposer à ce mariage. Par les pouvoirs qui me sont conféré, je vous déclare officiellement mari et femme. Vous pouvais embrasser la mariée, ajouta Emmett, lançant un clin d'œil complice à Edward.
*Celui-ci ne se fit pas prier. Il prit mon visage à deux mains, et m'embrassa avec fougue. Jamais un baiser ne fut plus beau, ni plus intense. Trop tôt à mon gout, Edward mit fin à notre étreinte, me prenant par la main, et m'attirant dehors. L'église se vidait peu à peu. Dehors, on nous envoyait du riz. Vieille tradition. Je cherchais Jacob des yeux, mais ne le vit pas. Il avait disparu. Cependant, je ne pus prolonger mes recherches, car Edward m'attirait vers l'ancienne décapotable. Il avait l'air tellement heureux. Un large sourire illuminé son visage. Il démarra en riant, et fonça vers la maison des Cullen. Arrivé devant, il sortit, et moins d'une seconde plus tard, il fut devant ma porte pour l'ouvrir. Je sorti un pied de la voiture pour sortir, quand il me fit « non » du doigt. Et, si rapidement que je le vis pas, il se pencha vers moi, m'attrapa dans ses bras, et couru vers la porte.
- Alors, Madame Isabella Marie Cullen, êtes-vous prête à faire votre premier pas d'épouse dans votre maison ?
- Madame Cullen... répétais-je. Wouah !
- Je prends ça pour un « oui », rigola-t-il. Bienvenue !
*Il poussa la porte, et en riant, je passai dans ses bras l'immense porte de la demeure des Cullen. Non, attendez. Cette maison était aussi la mienne maintenant ! Pas croyable. Edward me reposa sur le sol sans s'arrêter de rire, et se tourna vers l'entrée, où les invités arrivaient déjà. Je regardai enfin l'intérieur de la maison. C'était magnifique, des fleurs et des bougies trainaient partout dans toute la maison. Les canapés et les fauteuils du salon avaient été poussés contre les murs, laissant la place pour une immense salle de danse. La danse... Je déglutis en pensant à l'épreuve qui m'attendait. Mais pour l'instant, ce nous nous dirigeâmes vers le jardin. Des tables avaient été disposées pour que la cinquantaine d'invité puisse prendre place pour déjeuner.
*Edward et moi prirent place sur un table de deux, au fond. Sur celle à ma droite, étaient installé René, Phil, et Charlie. Sur celle à la gauche d'Edward avaient pris place le reste de la famille Cullen. Le repas se passa calmement. Mais seulement, toujours aucune trace de Jacob. Il manquait à l'appel à la table où avait pris place Billy, Seth, Leah et leur mère. Ils étaient les seuls membres de la meute à être venue. A contre cœur pour certain, ne pus-je m'empêcher de penser en observant Leah.
*La fin du déjeuner approchait, et le désert arriva. La pièce montée était une immense pyramide de chou à la crème. J'en raffolais. Mais je ne me rappelais pas en avoir parlé à Alice. Elle avait surement du demander à ma mère.
*Je m'emparai du couteau pour couper, et Edward posa sa main sur la mienne. Ah oui ! Une autre tradition voulait cela.
*Le gâteau terminait, tout le monde entra dans la maison, et le moment que je redoutais le plus arriva. Avant que la musique ne commence, je regardais Edward avec un regard suppliant.
- Pitié, Edward, ne me force pas à faire ça !
- Ne t'inquiète pas, j'ai une idée. Tu te rappel le bal de première ? Et bien nous danserons de la même manière.
*La musique commença alors. Edward m'invita à gagner le centre de la piste. Je mis mes pieds sur les siens, de manière à le laisser danser à ma place. Il s'élança. Durant toute la danse, je ne le quittais pas des yeux. Il était tellement beau... Je ne remarquai même pas que d'autre couple s'étaient joint à nous. Lorsque la musique se tut, nous nous arrêtâmes, et nous quittâmes main dans la main les autres danseurs. Au moment où nous nous apprêtions à sortir dans le jardin, Alice interpella son frère.
- Je dois aller la voir, me dit mon bien aimé. Attend moi dans le jardin, j'en ai pas pour longtemps.
*Il m'embrassa sur le front et partie en direction de la cuisine derrière sa sœur. Je sortis m'allonger sur un transat sous un arbre. Je pris un temps pour me remémorer les événements de la journée. J'étais heureuse. Malgré toutes les réticences que j'avais eues à propos de ce mariage, je ne regrettai rien.

_________________

Merci ma Aud', my love, my Guardian Angel <3

Spoiler:
 

Merci Ele' I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
Man'
Alec Volturi (Admin)
Alec Volturi (Admin)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5759
Age : 23
Localisation : Cannes
Emploi/loisirs : Lycéenne, fan de musiiique, photographie, lecture, ecriture, et dessin.
Personnage préféré de Twilight : Aliiiiice ! Feux follet noir &amp;amp;amp;amp; blanc (L)
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Ven 20 Mar - 23:56

[...suite]

*Soudain, j'aperçu Jacob derrière un arbre. Il me fixait. Je me levai et m'approchais de lui.
- Jacob ! m'écriais-je
- Salut Bella !
- Tu es venu ? Merci. Merci infiniment.
- Oui, comme tu vois je suis venu. Ton buveur de sang m'a envoyé une invitation avec un petit mot disant que tu aimerais que je vienne. Alors me voilà !
- Il s'appel Edward, dis-je, irritée. Il a pensé à faire ça ? ajoutais-je en retrouvant mon calme.
- Oui, apparemment, il est plutôt cool pour un vampire...
- Je suis vraiment heureuse que tu sois venu, répétais-je encore, surprise par ce que venais de dire Jacob.
- Eh oh ! Tu vas pas pleurer, s'exclama-t-il, apercevant les gouttes qui se formaient au coin de mes yeux, sinon, je repars immédiatement. Les larmes, c'est pas mon truc.
- Non, reniflais-je en essuyant mes yeux, reste, je t'en pris. Et joins-toi à la fête. Pourquoi te caches-tu ?
- Non Bella, de toute façon, je ne vais pas rester. Et puis, même si ton ... Edward, a pensé à m'envoyer une invitation, je ne crois pas être le bienvenu.
- Ne dis pas ça ! m'emportais-je tout à coup. Tu les juges sans les connaître. Ils font tous ce qu'ils peuvent pour dépasser ces préjugés idiots d'ennemis mortel.
- Ce ne sont pas des préjugés. Aussi longtemps que ces deux espèces vivront, elles seront voué à se haïr.
- C'est sur que si vous ne faites pas d'effort ...
*Je me détournai alors de lui, dégoutée. Je ne supporter pas sa façon de penser. Seth, lui arrivait bien à dépasser tout ça. J'étais furieuse ! Mais aussi peinais. Je détestais me disputer avec Jake, même si je commençais à avoir l'habitude.
*Le silence commença à durer. Mais j'étais trop énervée pour le briser. Ce fut lui qui fit le premier pas.
- Bella... commence-t-il.
- Oui ? répondis-je, amère.
- Bella, c'est surement la dernière fois qu'on se voit, je ne veux qu'on se quitte fâché.
*J'étais abasourdi. Il avait abordé le sujet de ma transformation tout seul, et de façon calme. Je ne répondis pas, sous le choc.
- Isabella Marie Swan ...
- Cullen. Isabella Marie Cullen, lançai-je, froide, en me retournant.
- Oui, c'est vrai. Isabella Marie ... Cullen, excuse-moi. Excuse-moi de mon attitude. Excuse-moi aussi pour tout ce que j'ai pu dire à propos des buv... des vampires. Excuse-moi de n'avoir jamais pu être à la hauteur. Excuse-moi de n'avoir jamais était assez fort pour dépasser Edward.
- Jacob...
- Non laisse-moi finir. Excuse-moi aussi de n'avoir pas pu être assez fort pour combattre l'éclipse et être le soleil de ta vie. Excuse-moi si je t'ai fait souffrir. Sache que ça n'a jamais était voulu. Je n'ai jamais voulu te faire du mal. Pardonne-moi, je t'en pris...
*Il tomba à mes genoux. Il pleurait. Son visage était enfoui dans ses immenses mains. Me baissant à son niveau, je les pris dans les miennes et soulevai son visage. Je le regardai droit dans les yeux.
- Excuse acceptée, murmurais-je, laissant, cette fois, les larmes couler. Tu es, et tu resteras mon meilleur ami. Le soleil qui a su me réchauffer quand j'en ai eu besoin. L'ami sur le quel j'ai toujours pu compter. Le petit frère que je n'ai jamais eu...
- J'aurais tellement voulu être plus... dit-il en se relevant.
- Jake... On en a déjà parlé.
- Oui, c'est vrai. Mais je t'aime Bella, et tous les discours n'y changeront rien.
Maintenant, il est temps de nous dire au revoir. Ton vampire ne va pas tarder à revenir, et s'il ne te voit pas, cela va encore déclencher une guerre.
- Non, Jacob, je t'en pris, ne pars pas...
- Au revoir, Bella...
- Jake, m'écriais-je, en enfouissant mon visage mouillé sur son torse nu.
- Eh, calme toi, rigola-t-il, en me caressant les cheveux.
*Je me reculai et le regardai une dernière fois droit dans les yeux. Il avait tellement grandi. Il n'était plus le petit garçon que j'avais tenté de draguer pour obtenir des informations sur les Cullen, presque deux ans plus tôt. Il était devenu un grand et beau loup garou.
- Dois-je te dire « au revoir », ou « adieu » ?
- Je préfère « au revoir », c'est moins fataliste.
- Alors au revoir, Jacob, dis-je alors, sentant une nouvelle vague de larmes arriver.
- Au revoir, Bella, murmura-t-il, avant de partir en courant dans la forêt.
*Je le suivis du regard autant que possible. Lorsqu'il disparu, je n'eu pas la force de rentrer, et m'écroulais sur l'herbe. Une part de moi était partie avec Jacob. J'avais dit adieu – non au revoir – à la dernière chose qui me retenait encore à ma vie humaine. J'étais maintenant prête à devenir un vampire. Mais je ne pouvais pas bouger.
*Ce fut Edward qui me trouva, quelque minute après. Apparemment, il était au courant de l'échange et il l'avait espionnait, car on pouvait lire sur son visage une réelle tristesse. Il me releva, et me pris dans ses bras.
- Bravo Bella, je suis fier de toi, me chuchota-t-il à l'oreille. Ca va aller ?
- Oui, j'y arriverais. Allons-y.
- Sèche au moins tes larmes. Une mariée qui pleure d'autre chose que d'émotion le jour de son mariage, c'est mal vu...


*Le flash back s'évanoui au moment ou Edward entra en trombe dans la pièce. Il me fit sursauter, et le décor reprit vit autour de moi. Mon mari était affolé. Il parla avec une vitesse vampirique.
- Bella, on a un problème, vite, il faut descendre.
*Je ne comprenais pas l'attitude d'Edward. Lui, d'ordinaire très calme, était survolté. Je du lire dans ses pensées pour essayer de comprendre ce qu'il se passait. Elles étaient très confuses. Il se répétait sans cesse quelques mots.
« Joy... Jacob... C'est horrible... »
*Je n'eu pas besoin de plus pour comprendre, et en moins d'une seconde, je fus dans le salon, où les autres membres de la famille était déjà installé. Tous se tournèrent vers nous, une mine horrifiée sur le visage.

Votre avis ?
[Désolé pour le triple post, mais mon chapitre est trop long et il n'entre pas dans un seul message.]

_________________

Merci ma Aud', my love, my Guardian Angel <3

Spoiler:
 

Merci Ele' I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://fa-n-scination.skyblog.com
ten'shi
Cullen
avatar

Féminin Nombre de messages : 3914
Age : 30
Localisation : Maine
Emploi/loisirs : Secrétaire, lire, écrire, graphisme
Personnage préféré de Twilight : James, Emmett, Jasper
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Sam 21 Mar - 3:17

O_O j'adore vivement que tu mettes la suite ^^ hate de savoir ce qui va se passer!!!
Revenir en haut Aller en bas
doddie08
Vampire traqueur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1864
Age : 25
Localisation : in my dreams . . .
Emploi/loisirs : lycéenne / faire la folle
Personnage préféré de Twilight : Bella & Edward & Alice & Emmet
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   Dim 22 Mar - 3:28

Ce chapitre est très long ce qui est super , ton style d'écriture est vraiment bon , je sais je me répète . . .

Les chapitres sont très bien construits , et maintenant la rangaine habituelle , vivement la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Après Révélation] Impregnation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Après Révélation] Impregnation.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Impossible Fascination Forum :: Hors sujet :: Autres créations :: Littérature :: Fans-fictions de Twilight-
Sauter vers: